Isolation

Travaux d’isolation?
Demandez un devis gratuit ici.

Isolation phonique: possibilités et applications

Avec de l’isolation phonique, vous pouvez sérieusement réduire des nuisances sonores de l’extérieur et de l’intérieur. Les techniques et les matériaux à appliquer dépendent de la construction et de la cause du bruit. Dans cet article, nous parcourons les causes de la pollution sonore et les applications de l’isolation phonique.

Quel est le but de l’isolation? Isoler contre la pollution sonoreaméliorer l’acoustique

 

Types d’isolation phonique

Isoler contre le bruit est possible avec deux types d’isolation. Premièrement il existe des matériaux insonorisants qui arrêtent des sons qui viennent de l’extérieur. Ceux-ci réduisent également la transmission du son entre des chambres à l’intérieur de la maison. Deuxièmement, on a des matériaux absorbants qui améliorent l’acoustique dans une chambre.

Matériau insonorisant: évite le bruit extérieur/ réduit la transmission du son à l’intérieur. Lisez plus.
Matériau absorbant: améliore l’acoustique dans une chambre. Lisez plus.

 

Isoler bruit extérieur

Si vous souffrez du bruit des pièces mitoyennes ou de l’environnement, vous avez à faire à de bruit d’impact ou de bruit aérien. Les deux types demandent une autre approche. Il est alors important de d’abord découvrir la cause du problème de bruit.

 

Étape 1: Déterminer le type de bruit qui cause la nuisance

A) Bruit d’impact: La source du bruit est en contact direct avec le sol, le mur ou le plafond de la chambre où vous éprouvez des nuisances sonores. Il est alors facile pour les sons de se déplacer par des vibrations sonores par les murs, sols et plafonds qui sont en contact avec la source du bruit.

Exemples: déplacement des chaises – pas – bruit des camions lourds 

 

B) Bruit aérien: La source du bruit se produit dans l’air libre. Les vibrations sonores produites sont diffusées dans l’air et petit à petit absorbées par les matériaux entourants.

Exemples: appareils de télé – enfants bruyants – voitures qui claxonnent 

 

Étape 2: Choisisser la méthode d’isolation adéquate

Des bruits d’impact, par exemple des chaises qui sont déplacées, sont difficiles à attaquer. Le son se diffuse par des vibrations sonores dans la construction. Comme résultat, non seulement la paroi mitoyenne mais également les murs, plafonds et sols entourants transmettront les sons. Pour complètement amortir les sons, vous devez créer une enveloppe isolante du sol au plafond.

Du fait qu’une enveloppe complète n’est pas tout le temps possible, beaucoup de gens choisissent de seulement isoler les murs, sols et plafonds mitoyens. De cette façon, le bruit d’impact sera déjà partiellement amorti et vous ne souffriez plus des bruits aériens non plus. Plus loin dans cet article, vous trouvez plus d’infos sur les méthodes d’isolation.

Des bruits aériens comme une télé allumée chez les voisins sont faciles à résoudre en isolant le mur ou le plafond mitoyen. Ceci est possible avec une contre-cloison ou un plafond suspendu avec de l’isolation.

 

Étape 3: Poser l’isolation phonique à la manière correcte

Il est recommandé de faire poser de l’isolation phonique par un professionnel. Celui-ci sait exactement quel est le meilleur isolant pour votre situation et veillera à ce que la construction sur laquelle l’isolation phonique est posée, est également fournie de l’isolation acoustique. De cette manière, aucune vibration sonore peut être transmise par la construction. Par notre service de devis en ligne, il est possible de gratuitement recevoir des prix sur mesure.

 

Isolation acoustique

Lorsque vous voulez améliorer l’acoustique dans votre maison, vous devez poser de l’isolation acoustique. Une bonne acoustique est primordiale dans des bureaux et des studios de musique. L’isolation acoustique ne se fait pas avec de l’isolation phonique mais avec un isolant absorbant. L’exemple le plus connu sont des plaques en mousse grises avec les plots.

 

Applications isolation phonique

isolation phonique mur1) Isolation phonique mur

Un mur insonorisant peut réduire de pollution sonore de l’intérieur aussi bien que de l’extérieur. Une méthode souvent appliquée pour l’isolation phonique est de poser une contre-cloison.

Avec une contre-cloison, un cadre est posé contre le mur dans lequel l’isolant est appliqué. Ce cadre est alors fini avec des plaques de plâtre. Le bruit qui entre de dehors dans la maison, est absorbé par cette isolation. Les sons qui échappent de cette cloison finie, seront fortement réduits (principe masse-ressort-masse).

Lisez ici plus sur l’isolation phonique du mur.

 

 

 

isolation phonique sol2) Isolation phonique sol

L’isolation sert surtout à arrêter le bruit d’impact mais peut également réduire le bruit aérien. Un isolant souvent utilisé pour des sols massifs est du polyéthylène.

L’espace sous la construction du sol en bois peut être remplie avec un isolant doux comme de laine de verre. Une autre option pour insonoriser le sol est de poser un sol flottant. Celui-ci est composé d’une couche insonorisante entre la couche porteuse et la chape du sol.

Découvrez plus sur l’isolation phonique des sols.

 

 

 

isolation phonique plafond3) Isolation phonique plafond

Si vous habitez dans un appartement, vous ne pouvez pas isoler le sol de votre voisin du dessus. Dans ce cas, vous pouvez pourvoir de l’isolation phonique sur le plafond.

Un plafond suspendu est ici souvent appliqué. À l’aide d’un cadre en bois ou en métal, une nouvelle couche de finition, par exemple des plaques de plâtre, est montée sur le plafond existant. L’isolation phonique est alors posée entre cette nouvelle finition et l’ancien plafond. De laine de verre est un isolant populaire pour ce but.

Lisez ici plus sur l’isolation phonique du plafond.

 

 

Non seulement l’isolation phonique est important. Afin d’obtenir une enveloppe isolante, il est également conseillé d’investir dans de verre qualitatif. Ceci est un facteur non négligeable pour arrêter le bruit de l’extérieur. Avec le vitrage haut rendement, vous augmentez les performances thermiques de votre habitation.

 

Comment fonctionne l’isolation phonique?

Premièrement, l’épaisseur d’une paroi joue un rôle important dans l’isolation phonique; plus épaisse la paroi, mieux le bruit sera arrêté.

Il n’est néanmoins pas toujours possible de poser une paroi très épaisse. C’est pourquoi qu’on applique le principe masse-ressort-masse pour la pose de l’isolation phonique. Entre deux masses (paroi intérieure et extérieure) un ‘ressort’ est posé. Ce ressort peut être de l’air mais afin de mieux amortir les sons, il est mieux d’y poser un isolant. La plupart des fois, on garde une couche d’air entre l’isolant et la paroi.

Afin d’éviter au maximum la transmission du son, il est conseillé d’utiliser un ressort doux. De cette manière les sons peuvent être absorbés plus facilement. De laine minérale est alors plus recommandée que des plaques isolantes raides.

Le poids du matériau isolant peut être assez lourd. Les ondes sonores seront alors mieux absorbées. Il va de soi qu’une couche épaisse absorbera mieux les sons qu’une couche fine du même matériau.

 

Isolation phonique: matériaux

Dans cet article vous avez déjà fait connaissance avec quelques matériaux souvent utilisés pour insonoriser le bruit. Ci-dessous on vous présente quelques matériaux populaires pour l’isolation phonique.

 

1) Laine de verre: Bien que de laine de verre soit surtout utilisée pour l’isolation thermique, ce matériau fonctionne également parfaitement comme isolation phonique. Grâce à la grande masse, beaucoup de bruit est capté. Surtout pour des toitures, au niveau d’isolation phonique, de laine de verre est un meilleur choix que des plaques isolantes raides. Vous devez néanmoins en faire attention que vous ayez besoin de plus de place libre. De laine de verre peut également être appliquée à des sols, des murs et des plafonds.

En général, de laine de verre est fournie en des panneaux isolants semi-rigides. De cette façon, ils sont faciles à poser et ils absorbent beaucoup de bruit.

Lisez ici plus sur de laine de verre comme isolation.

 

2) Polyéthylène: Du polyéthylène est surtout appliqué pour insonoriser des sols. C’est un matériau synthétique relativement fort et bon marché. En plus, ce matériau est hydrofuge et résistant à des températures très hautes et basses.

Lisez ici plus sur de l’isolation polyéthylène.

 

3) Autres matériaux: À part de laine de verre et de polyéthylène, il existe bien sûr encore beaucoup d’autres matériaux que vous pouvez utiliser pour l’isolation phonique de votre maison ou bureau. Du liège et de laine de roche ont également de bons caractéristiques insonorisants et absorbants.

Ce qui est le meilleur isolation phonique pour votre situation dépend des facteurs différents. Entre autres l’endroit où on doit isoler (sol, plafond, mur), l’espace disponible et le budget influenceront le choix des matériaux.